CIKA Winter Camp avec trois Champions du Monde

Accueil / Articles / CIKA Winter Camp avec trois Champions du Monde

CIKA Winter Camp avec trois Champions du Monde

CIKA Winter Camp avec trois Champions du Monde

Le week-end des 20 et 21 janvier, CIKA Belgium, le groupe de Junior Lefevre a organisé son Winter Camp annuel.

Lors de cette édition, les instructeurs invités étaient Yukimitsu Hasegawa (7x Champion du Monde), Toshihito Kokubun (2x Champion du Monde JKA) et bien évidemment Junior Lefevre lui-même.

Le SHITOKAI KARATE EVERE

Cinq membres éverois ont accompagné Senseï Evi Geeroms pour participer à ce stage de qualité mondiale, particulièrement intéressant car Hasegawa Senseï est représentant de l’école Shitokai.

Le stage

Le Winter Camp a regroupé des karatékas de 14 nations dont les membres de plusieurs équipes nationales.

Le samedi

Le samedi, le stage a commencé par un entraînement général donné par les Senseï japonais. Ensuite les cours de kata (donnés par Hasegawa Senseï) et de kumite (donnés par Kokubon Senseï & Lefevre Senseï) se sont alternés durant plus de 5 heures et demies.

Senseï Hasegawa nous a fait travailler les katas Bassai Dai et Anan. Il a aussi mis l’accent sur les déplacements et la fermeture des hanches dans les positions. Senseï Tanzadeh avait déjà fait la même remarque lors de son dernier passage en Belgique.

Les Senseï Kokubun et Lefevre nous ont proposé un travail très intéressant sur l’absorption et la contre-attaque ainsi qu’un décalage entre les attaques et les déplacements. Cette dernière technique est une des spécialités du champion Japonais. En décalant les deux et en avançant les attaques d’un temps, les coups arrivent avant que les déplacement ne se terminent. Le temps gagné face à un compétiteur plus rapide est impressionnant.

Le dimanche

Les cours du dimanche ont aussi commencé par une heure d’échauffement commun donné par les deux champions japonais.

Tout comme la première journée les cours kata et kumite se sont alternés.

Senseï Hasegawa nous a proposé un travail sur les katas Bassai Dai et Nipaipo. Contrairement au premier jour où l’accent était mis sur l’exécution des katas, ce sont surtout les bunkai qui ont été alors travaillés.

Le cours kumité fut tout aussi intéressant que celui du samedi. Senseï Kokubun a continué à établir ses connaissances et Junior, quant à lui, reste toujours aussi impressionnant aussi bien dans son approche didactique que dans l’exécution de ses techniques.

Les instructeurs

Yukimitsu Hasegawa

  • Membre de l’équipe nationale japonaise
  • 7 fois “Champion du Monde”
  • 4 médailles d’or en individuel à l’Open de Paris, à l’US open et aux Jeux d’Asie.
  • Actuellement il est coach et maître de stage, mais il n’a pas cessé de s’entraîner.
  • Lors d’une interview avec Jesse Enkamp, il souligne l’importance des bunkai pour les compétiteurs « kata » ainsi que la cohésion entre le kihon, le kata et le kumite.

Toshihito Kokubun

  • 2 fois “Champion du Monde” (JKA) : 1998 – 2000
  • Vainqueur des “Jeux Mondiaux” (WKF) : 1997
  • Vainqueur des “Jeux d’Asie : 1994
  • Vainqueur des “All Japan Karate Championships (JKF) : 1994 – 1996 – 1997 – 2000
  • Lors d’une interview avec Karate Live, il explique qu’en tant que compétiteur actif, il s’entraînait 6 heures par jour et qu’il faisait non seulement du kumité, mais aussi du kihon, des katas, de la condition physique et de la préparation mentale. Actuellement il s’entraîne encore 2 à 3 heures par jour.

Junior Lefevre

  • Né le 17-10-1998
  • 6ème DAN
  • Champion du Monde (seniors): 2000
  • Champion du Monde (cadets): 1996
  • Neuf fois “Champion d’Europe”
  • 27 fois “Champion National”

Conclusion personnelle de la part de Senseï Evi Geeroms

A titre personnel, Senseï Evi Geeroms a pratiqué plus de 12 heures de karaté en deux jours ! Il était ravi de pouvoir travailler à pleine vitesse avec des adversaires de niveau international sans devoir faire attention au suivi et à la correction des élèves. Le fait de toujours être capable de jouer dans la cour des grands était plus que satisfaisant pour un ancien compétiteur.

Bien que des karatékas de 14 nations des quatre coins du monde aient participés à ce stage de niveau international, il est décevant de voir qu’un si petit nombre de compétiteurs et élites belges se soit rendu à Liège. Dommage pour le karaté belge. Le SHITOKAI KARATE EVERE continuera à suivre sa propre voie, loin de la politique et des égos…